Livraison offerte à partir de 180 €

Vous pouvez nous joindre au 05 57 40 59 79

Mon compte

Mon panier

Accueil         Spiruline      Phycocyanine       Boutique       Blog
Gérard De Vion
23/06/2020

Protéger la santé de nos yeux

L’augmentation de l’espérance de vie associés aux moyens d’investigation médicale de plus en plus sophistiqués ont mis en évidence les maladies de vieillissement des yeux.
Le stress, la pollution atmosphérique, l’alimentation, le surmenage oculaire face aux écrans : ordinateurs, tablettes, télévision…le soleil sont autant de facteurs responsables de la dégénérescence oculaire.

Quelles sont les zones de l’œil impactées ?

  • Le cristallin,
  • La rétine,
  • Le nerf optique.

Le cristallin :

Tout comme le cristal c’est la partie transparente de l’œil située en arrière de la pupille. En faisant varier son rayon de courbure, le cristallin permet à l’œil de s’adapter à la vision pour différentes distances et de générer des images nettes. Il fonctionne comme une loupe très souple directement intégrée dans l’œil.

La rétine :

C’est une fine membrane qui tapisse le fond du globe oculaire, elle contient des cellules qui reçoivent et analysent les signaux lumineux comme le fait un appareil photo. Elle est en quelque sorte la pellicule de l’œil. Les informations captées sont ensuite transmises au cerveau par le biais du nerf optique. Le cerveau va ensuite reconstituer l’image.

Le nerf optique :

C’est le deuxième nerf crânien. C’est un nerf sensitif qui permet l’assimilation et l’intégration de la perception visuelle. La longueur totale de ce nerf est d’environ 5 cm.

Quelles sont les pathologies plus fréquentes ?

La Presbytie :

Elle touche environ 20 millions de Français, elle arrive vers 30- 40 ans et évolue jusqu’à 60 ans. La distance de lecture habituelle est de 30à 40 cm, au-delà cela montre que le cristallin perd une partie de son élasticité et de sa capacité d’accommodation. C’est comme un appareil photo qui ne peut plus se mettre au point.

La Cataracte :

Lorsque le cristallin transparent s’opacifie, les rayons lumineux impactent moins bien sur la rétine, la vision s’embrouille, il y a comme une perte de pixels sur l’image. Le mot cataracte a été choisi pour décrire l’impression de regarder à travers une chute d’eau (le latin cataracta signifie chute d’eau). La cataracte se forme lentement, avec le vieillissement la structure du cristallin change, les radicaux libres générés par l’organisme et les absorptions de radiations UV seraient à l’origine de ce changement. Une consommation régulière d’antioxydants (fruits et légumes frais, compléments alimentaires) neutralisera une bonne partie des radicaux libres.

La DMLA :

Dégénérescence maculaire liée à l’âge est une atteinte de la macula c’est-à-dire de la partie centrale de la rétine, elle peut apparaître à partir de 50 ans et plus fréquemment à partir de 65 ans. C’est la première cause de malvoyance après 50ans dans les pays développés.

Le Glaucome :

C’est une atteinte du nerf optique par une insuffisance d’irrigation. Ici c’est contrairement à la DMLA, la vision périphérique qui est perdue, la progression va peu à peu vers le centre.

Le Décollement de la rétine :

Il provoque l’apparition d’un voile noir et entraine une diminution de la vue voire la cécité si une intervention chirurgicale n’est pas réalisée rapidement. On compte par an 1 à 2 personnes sur 10000. La myopie forte peut être un terrain favorable.

La Kératite :

C’est une inflammation de la cornée dont la cause est souvent infectieuse.

Quelles sont les causes du vieillissement des yeux ?

Le Stress Oxydatif

L’accumulation de radicaux libres dus à des oxydations cellulaires provoque un vieillissement prématuré. Tout comme les cellules de la peau et de nos tissus, les cellules constitutives des yeux subissent de plein fouet les facteurs de l’oxydation.

  • Les UV, les produits chimiques, les radiations des écrans, la pollution, le tabac, les amalgames dentaires en plomb…
  • L’alimentation carencée en antioxydants, les molécules médicamenteuses…
  • Le stress, le manque de sommeil, les chocs répétés lors de sports violents ou mal conduits …
  • Les fragilités métaboliques générant des radicaux libres dans les cellules …

La fatigue oculaire

Le travail permanent sur les ordinateurs, la sollicitation des yeux dès le plus jeune âge, le manque de mouvement des muscles oculaires fatiguent les yeux.

Le soleil

L’exposition au soleil sans protection de façon répétitive impacte gravement tout l’œil de la cornée en passant par le cristallin, jusqu’à la rétine. L’excès d’absorption de l’énergie des photons UV crée des radicaux libres et des lésions cellulaires irréversibles. Les conditions extrêmes comme skier au soleil ou bronzer sur un bateau en pleine mer nécessitent absolument une protection car la réverbération est maximale.

Des prédispositions

Le diabète ou l’hypertension artérielle sont des facteurs aggravant le vieillissement oculaire.

Comment prévenir le vieillissement oculaire ?

Le vieillissement oculaire peut être retardé grâce à une bonne hygiène de vie. Après la peau, l’œil est la partie du corps la plus sensible à l’agression des radicaux libres. Ces molécules instables, responsables du vieillissement des cellules visent en particulier la cornée, le cristallin et la rétine.

Réduire le stress oxydatif par l’alimentation

Notre santé visuelle dépend aussi de ce que l’on mange. Pour lutter contre les radicaux libres et, en quelque sorte les piéger, il faut faire la part belle aux antioxydants contenus dans les fruits et légumes frais, de saison et, si possible, cultivés dans un rayon de 50 km autour de son lieu d’habitation.

3 pigments sont importants : la lutéine et la zéaxanthine que l’on retrouve dans le chou, les épinards, les brocolis et également dans les fruits jaunes- orangés. Ces pigments s’accumulent de manière spécifique au centre de la rétine dans la zone appelée Macula, où ils forment le pigment maculaire. Ce dernier joue un rôle de filtre de la lumière bleue toxique pour la rétine (lumière utilisée pour les écrans, les LED, et émise par le soleil). Les caroténoïdes présents dans les fruits et légumes de couleur jaune orangé. Les extraits de myrtille qui contiennent des anthocyanes, puissants antioxydants, protègent également les photorécepteurs de la rétine de la lumière bleue.

Le zinc est un oligoélément connu pour contribuer au maintien d’une vision normale et protéger les cellules du stress oxydatif. Les Vitamines A (beurre, jaune d’œuf, carottes, abricots), C (kiwis, poivrons, agrumes) et E (avocats, huile végétale, fruits à coques).

Réduire le stress oxydatif par l’hygiène de vie

Limiter les pollutions et notamment le tabac qui est responsable d’une mauvaise oxygénation de l’œil. Il détruit progressivement les pigments de la rétine, indispensables au bon fonctionnement du système visuel. Faire du sport mais pas de manière trop intensive. Respecter ses besoins en repos, apprendre à se détendre pour recharger les batteries et éliminer au mieux les stress. Reposer ses yeux plusieurs fois par jour en massant les tempes et en réalisant quelques exercices simples de « stretching oculaire » :

  • Regarder dans toutes les directions,
  • Dessiner des cercles avec ses yeux dans un sens puis dans l’autre,
  • Explorer des positions en haut, en bas.

Certaines positions seront inconfortables témoignant d’une tension ; ces exercices réalisés avec douceur mais avec régularité libèreront les tensions et les stress.

Se protéger du soleil avec des lunettes CE indice 3 à 4. Cette protection est nécessaire dès le plus jeune âge ; elle est à associer avec chapeau, casquette. Attention même par temps voilé les UV sont présents de la même manière.

Faites des cures de compléments alimentaires au printemps pour préparer les yeux au soleil de l’été et en hiver pour apporter une dose quotidienne suffisante en pigments et vitamines moins présents dans l’alimentation de cette saison.

Param. de Confidentialité
Nom Activé
Cookies techniques
Afin de pouvoir utiliser ce site, les cookies techniques suivants sont nécessaires : wordpress_test_cookie, wordpress_logged_in_, wordpress_sec.
Cookies
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure navigation sur le site

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure navigation. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de cookies.